Ouvrir menu

Le prix Littéraire du Rotary 2015

Le Prix Littéraire du Rotary d’expression française a été créé en 1988 par Claude LAINE, ancien président du Rotary Club de Paris-Sud.

Ce prix annuel récompense l’auteur d’un ouvrage d’expression française
(roman, récit, document, poésie).

Prix Littéraire des Rotary Clubs de Langue Française 2015

Le jury du Prix littéraire des Rotary Clubs de langue française a couronné cette année : La Triomphante de Teresa Cremisi

« Le livre lauréat 2015 est La Triomphante de Teresa Cremisi qui retrace le chemin de vie d’une femme née à Alexandrie, venue vers l’âge de 16 ans en Italie, et qui a fait une carrière de manager de l’imprimerie en France. Dans sa famille, personne n’est français mais on ne parle que le français et c’est dans Homère, Shakespeare, Stendhal, Conrad, Cavafis qu’elle puise des leçons de vie.

Ce roman est un voyage autour de la Méditerranée, qui évoque la fin d’un monde merveilleux où l’on pouvait dormir à la belle étoile près de Palmyre, ou vivre librement en Egypte. Et si l’auteur refuse la nostalgie, c’est bien ce sentiment qu’elle fait naître en nous comme l’a fait remarquer justement le président du jury Dominique Perben lors de sa présentation à Deauville.

« Nostalgie d’une fascination réciproque et positive entre orient et occident… d’un monde ouvert, d’un entrecroisement de cultures. C’est aussi le récit d’une réussite personnelle exceptionnelle qui dessine comme un autoportrait de l’auteur si ce n’est une biographie. On rencontre dans ce roman des réflexions profondes sur « l’amour qui traverse des vies comme une rivière souterraine… » amour des parents, amour des lieux, amours contingentes ou nécessaires…

Mais l’enseignement le plus positif que l’on peut tirer de ce livre et qui parlera aux rotariens, c’est qu’on peut gagner la bataille de sa propre vie « triompher de sa vie » comme le dit l’auteur, sans naïveté ni autosatisfaction, même lorsque l’on est confronté à l’exil, et à la nécessité de se construire seul. »

Cette année encore, le livre choisi par le jury littéraire nous parle des valeurs rotariennes, courage, persévérance, vérité, liberté, tolérance, il défend et illustre notre belle langue et le principe de la francophonie autant qu’il servira le combat rotarien plus que jamais nécessaire pour la paix et l’entente entre les peuples. »

Discours de Micheline Bonnet, Vice présidente du jury littéraire du Rotary

Monsieur le ministre,
Cher président,
Monsieur le maire de Deauville,
Cher Gouverneur,
Chers amis.

Au nom du jury littéraire, je tiens à remercier Monsieur le maire de Deauville, le Gouverneur Christian Pagès de nous accueillir en leur belle et bonne ville de Deauville pour cette cérémonie de remise du prix littéraire des Rotary clubs de langue française.

Le jury littéraire du Rotary a été fondé en 1988 par Claude Laîné, alors président du club Paris Académies. Sous l’impulsion de Bernard Jung, alors gouverneur du D1660, il a pris une dimension nationale, puis plus largement francophone. Le prix est financé par l’ensemble des 18 districts français intégrant désormais le district 9010 (Maghreb) dont le past gouverneur Ahmed Jemmali nous fait aujourd’hui l’honneur de sa présence. Le prix est attribué chaque année à une œuvre littéraire qui met en relief les valeurs du Rotary International et promeut la francophonie.

Mais vous vous demandez peut-être à quoi et en quoi peut servir un prix littéraire du Rotary puisque la devise du Rotary est Servir d’abord. A quoi la littérature elle-même peut bien servir quand il y a tant de misère à soulager, de maladies à soigner voire à éradiquer, de mal nutrition, de conflits meurtriers dans le monde loin de chez nous et aujourd’hui près de nous. Il ne suffit pas de raconter des histoires, d’écrire de la poésie pour venir en aide à autrui. Et pourtant...

Si la littérature ne sert à rien en apparence, le livre est une fenêtre ouverte sur le monde et sur nous-mêmes. Que d’évasion, de rêveries, d’émotions, de découvertes, d’émerveillements le livre a pu susciter en chacun de nous depuis notre enfance. La littérature est d’abord une fête ! Quand nous lisons, nous nous étonnons, rions et pleurons, nous prenons conscience, nous nous opposons et nous résistons car la littérature est une arme pacifique contre toutes les tyrannies.

Avec les livres, nous nous promenons, nous voyageons, dans l’espace et dans le temps et c’est un chemin qui fait reculer l’ignorance. Lire, c’est apprendre et comprendre ce qui nous est étranger. C’est une école de respect et de tolérance.

Et ce n’est pas un hasard si le Rotary est attaché depuis longtemps à la prévention de l’illettrisme, ce fléau qui entraine dans son sillage toutes sortes de problèmes personnels, sociaux, professionnels. Combattre l’illettrisme, c’est sauvegarder la liberté de penser et les valeurs de culture véhiculés par les livres car, comme le disait Victor Hugo « la liberté commence où l’ignorance finit ».

Chers amis, « Si les mots sont les passants mystérieux de l’âme », comme dit le poète, qu’ils soient aussi les ambassadeurs de notre éthique et de nos valeurs, que le livre choisi cette année encore défende et illustre la belle langue française autant qu’il servira notre combat plus que jamais nécessaire pour la paix et l’entente entre les peuples.

Micheline Bonnet
Vice présidente du jury littéraire du Rotary

Règlement d’attribution

- Article 1 - Objet
Le Prix littéraire des Rotary Clubs de langue française du Rotary international est annuel.
ll est destiné à récompenser un ouvrage d’expression française paru après le 1"’septembre de I’année précédent la décision du jury.

- Article 2 - Critères d’attribution

Le livre retenu met en relief les objectifs du ROTARY INTERNATIONAL : I’amitié, I’ouverture aux autres, le sens du service sur le plan professionnel et dans la vie quotidienne, le développement des valeurs morales, le respect des autres, sans oublier la recherche de l’entente entre les peuples et de la paix dans le monde.

Par ailleurs, il contribue à la promotion de la langue française par sa recherche de la qualité littéraire d’oeuvres récentes.

- Article 3 - Composition du Jury

Le jury est composé : de Claude LAINE, fondateur du prix, membre du RC Paris Académies, membre de droit,

  • de membres de clubs rotariens francophones,
  • de personnalités du monde littéraire,
  • d’un représentant des Gouverneurs francophones du ROTARY INTERNATIONAL,
  • d’un représentant des Gouverneurs élus francophones du ROTARY INTERNATIONAL.

- Article 4 - Montant du Prix

Le montant du prix est de 3.000 € (trois mille euros).

- Article 5 - Attribution du Prix

Le prix est attribué à la majorité des voix des membres du jury présents lors de la réunion d’attribution du prix.

A cette occasion, le quorum de 50% de membres présents doit être respecté.
En cas de partage égal des voix, celle du président du jury est prépondérante.

Actualités

Chantal Lutz

Membre du Jury du Prix Littéraire des Rotary Clubs de langue française
Représentant des Gouverneurs élus francophones du Rotary International 2012/2013

Un Prix Littéraire dans notre district

Dans le district 1750 le Rotary-club Cosne-Sancerre décerne un prix "Premier Roman" chaque année depuis 1996.

Lire pour le plaisir et partager ce plaisir, sans prétention : c’est ce que font les 12 membres du jury du Prix du Premier Roman.

Depuis 1996, le Rotary Club de Cosne-Sancerre décerne à un « jeune auteur » talentueux le Prix . Cette action, dans le cadre du Salon du Livre de Cosne-sur-Loire, est dans la droite ligne des valeurs de nos clubs.

Le choix du jury, très attaché à la qualité littéraire du roman primé, permet en outre d’apporter une contribution au rayonnement de la langue française.

Les lectures nous accompagnent tout au long de l’année jusqu’au rendez-vous du Salon du Livre, "L’ŒIL et La PLUME", où après avoir tenu une ultime réunion pour révéler le lauréat.

Vous pouvez découvrir cette action en cliquant sur ce lien : prix du Premier roman

Publié le mercredi 16 décembre 2015, par Philippe Denoyer, et mis à jour le 16 décembre 2015.

Fermer le menu
Rotary District 1750
Fermer le menu