Ouvrir menu

La Fondation

Arch KLUMPH, Président 1916-1917 du ROTARY INTERNATIONAL propose à la Convention d’ATLANTA « un fonds de dotation pour le ROTARY » (endowment fund for ROTARY) afin de faire le bien dans le monde dans les domaines humanitaires, éducatif et autres voies du progrès de la communauté humaine.

LA FONDATION ROTARY qui ne prendra ce nom qu’en 1928 vit ainsi le jour.

En 1983, elle est érigée en association à but non lucratif selon les lois de l’État de l’Illinois aux Etats-Unis. La Fondation est gérée par son propre conseil d’administration exclusivement à des fins charitables et éducatives, conformément à ses textes fondateurs.

La Fondation Rotary, juridiquement et financièrement distincte du ROTARY INTERNATIONAL, a pour objectif de soutenir financièrement les buts et missions du ROTARY et de l’aider à promouvoir l’entente entre les peuples au travers de programmes éducatifs et humanitaires aux niveaux local, national et international.

La Fondation Rotary est essentiellement financée par des contributions volontaires, venant ou non de Rotariens. Pour l’année 2006-2007, leur montant dépasse 133 millions de dollars.

Polio Plus :

Le programme Polio Plus finance l’achat du vaccin et participe à son acheminement lors des campagnes de vaccination. Il inclut également toute activité bénéficiant à l’effort d’éradication totale de la polio comme les efforts de mobilisation sociale, de surveillance et des laboratoires. LE ROTARY INTERNATIONAL a consacré plus de 650 millions de dollars, sans compter le travail de ses bénévoles, pour vacciner plus de deux milliards d’enfants de moins de 5 ans qui grâce à cet effort échappent à la paralysie. Plus de 500 000 cas sont évités chaque année et le nombre de cas de polio dans le monde a chuté de 99 %. Le ROTARY est à la tête d’une coalition comprenant l’Organisation mondiale de la santé, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et les CDC américains.

Les programmes éducatifs :

Les programmes éducatifs de la Fondation visent à promouvoir l’entente internationale en rapprochant les populations.
Les bourses d’études permettent d’envoyer chaque année près de 800 étudiants qui, durant leurs études universitaires à l’étranger, doivent également accomplir une mission d’ambassadeur de bonne volonté.

Les échanges de groupes d’étude (EGE) sont un programme d’échanges entre deux districts de pays différents ouverts à des jeunes professionnels non-rotariens de 25 à 40 ans.

Les subventions pour professeurs de l’enseignement supérieur leur permettent de donner des cours dans un pays en développement particulièrement intéressé par leur domaine d’expertise.

Le programme d’études sur la paix et la résolution des conflits lancé en juillet 2006 offre à des cadres et des universitaires la possibilité de poursuivre une formation à la résolution des conflits et aux stratégies de médiation.Un programme d’études intensif de 3 mois sur la paix et la résolution des conflits est sanctionné par un certificat de l’université Chulalongkorn de BANGKOK (THAÏLANDE).

Les programmes de subventions humanitaires :

Ces programmes permettent aux Rotariens d’apporter leur soutien à des actions internationales visant à construire des puits et sanitaires, à fournir des soins médicaux, des cours d’alphabétisation et autres à des personnes défavorisées. La participation rotarienne est à la base du succès de telles actions.

Les subventions de contrepartie aident les clubs et districts à monter des actions d’intérêt public mondial à l’étranger.

Les subventions de district simplifiées permettent aux districts de financer des actions humanitaires locales ou internationales.

Les subventions pour Volontaires participent aux frais de déplacements de Rotariens qualifiés et de leurs conjoints afin de planifier une action ou d’offrir un service essentiel à une collectivité.

Les subventions 3-H (Health, Hunger & Humanity) financent des projets de développement à long terme, autonomes et de terrain utilisant une approche intégrée et favorisant la viabilité pour subvenir à des besoins humanitaires.

Les secours en cas de catastrophes permettent aux rotariens de faire des dons d’argent en réponse à des catastrophes spécifiques.
Ce programme qui a débuté en 2005-2006 permet à la FONDATION ROTARY de répartir les fonds à travers des commissions locales de soutien aux efforts de reconstruction après les ravages causés par les tremblements de terre, les ouragans, les tsunamis, etc …

Publié le mardi 13 mai 2008, par Développeur, et mis à jour le 15 juillet 2008.

Fermer le menu
Rotary District 1750
Fermer le menu